Micro plastiques

La pollution plastique est en partie invisible. Elle est largement constituée de micro et nano plastiques qui se répandent dans l’environnement, soit lors de l’usage de produits plastiques, soit lors de la fragmentation de déchets plastiques.

On distingue les micro plastiques primaires (ajoutés intentionnellement, par exemple dans des produits abrasifs ou cosmétiques ou présents dans les textiles ou pneus de voiture) et les micro plastiques secondaires (qui se séparent du plastique lors de la fragmentation du déchets).

Les textiles synthétiques : une cause majeure de pollution micro plastique

Ils arrivent en tête des causes de pollution micro plastique primaire.

70% des textiles sont aujourd’hui synthétiques et relarguent des micro plastiques dans l’eau, qui ne sont pas filtrés par les stations d’épuration. Cette forme de pollution est massive et nous la dénonçons depuis plusieurs années avec notre partenaire Changing Market en appelant à réduire la part de tissus synthétiques issus de pétrole.

Or, le dernier rapport réalisé par Changing market fait état d’une augmentation du recours aux fibres synthétiques par certaines marques.

Voir le rapport